2014-04-12

Un passage trop court à Siguenza

Roulant sous une pluie torrentielle, Siguenza se voulait être un arrêt forcé en route vers Madrid... ce qu'on croyait être un pit-stop de bord d'autoroute était en fait un superbe village médiéval, un retour en arrière de plus de 500 ans, qu'on a découvert trop rapidement le lendemain matin sous un ciel radieux. Notre hôtel fut aussi l'un de nos coups de coeur depuis notre arrivée en Espagne... à mettre sur l'itinéraire de votre prochain voyage en Espagne.










2014-04-10

San Sebastian

Peut-être qu'on était encore sous le charme des petites villes côtières tranquilles, San Sebastian nous est apparue comme une ville de Riviera un peu surévaluée et artificielle... il y a bien quelques endroits intéressants, comme le vieux quartier et la plage collée au centre-ville, mais un après-midi aurait suffi... 







L'expérience des "pintxos" valait grandement la peine. Un peu comme les tapas andalous mais avec un degré de sophistication de plus... 




2014-04-09

25 kms de marche sur le Camino de Santiago

Plusieurs sentiers mènent à St-Jacques-de-Compostelle, celui qui passe par Castro Urdiales et qui suit la côte est un peu moins connu et fréquenté, ce qui rend les 6h de marche encore plus agréables... une belle première vraie sortie "sportive" dans la campagne cantabrienne pour mettre nos pattes à l'épreuve.





2014-04-08

Sur la côte de Cantabria

Longeant la côte Atlantique vers l'ouest, la côte de Cantabria est aussi belle que celle du Pays Basque en cette chaude journée d'avril. Suivant encore une fois les recommandations de plusieurs espagnols, il y avait bien trois villes à ne pas éviter dans la région.

Santander




Santillana del Mar







Comillas






2014-04-07

Un après-midi dans les Pays Basques

Petite incursion dans la région des Pays Basques, dont la frontière se situe à quelques kilomètres seulement de Castro Urdiales. Superbe route qui longe l'Atlantique et reliée par plusieurs charmants petits villages, presque désertés en milieu de semaine.
Les panneaux de signalisation en langue basque pourraient nous laisser croire qu'on entre en pays étranger, à l'inverse du catalan qui semble être un mélange de français et d'espagnol, le basque (qui me fait penser au turc) est une langue unique en Europe parce qu'on ne lui connait aucune relation avec une autre langue vivante existante.





Après Bermeo et Lekeitio, le village de Mundaka fut notre coup de coeur. Chaudement recommandé par notre professeur Javier (dont le nom de famille est... Mundaka), l'endroit aurait mérité de s'y arrêter plus longuement. Le genre de village bucolique où on pourrait s'éterniser en sirotant un petit vino blanco bien frais et en regardant la marée monter et descendre...





2014-04-06

Un Séjour à Castro Urdiales

Contrairement à mes attentes, la province de Cantabria, tout au nord de l'Espagne fut généralement chaude et ensoleillée. J'avais peur de retrouver si loin au nord la même mauvaise température, le même froid et l'humidité qui avaient caractérisés notre mois de février à Séville... à cette période de l'année, tout est possible, mais on a été une fois de plus vraiment chanceux...
 Anne s'est découvert un talent pour trouver des petits appartements tous meublés pas chers sur le site AirBnB et le plus intéressant fut celui de Castro Urdiales, petite ville portuaire située à 15 minutes de route de Bilbao, et qui sera notre centre de gravité pour les plusieurs jours suivants.
 Dès notre premier jour ici, on sentait l'attrait presque magnétique de l'océan Atlantique, marcher sur la plage et longer la côte rocheuse, respirer l'air frais et apprécier l'absence de bruit et de foule, un gros "clash" par rapport à Séville qui fait vraiment du bien... 






 Le hors-saison se fait bien sentir, la vieille ville est presque vide en semaine, les cafés ferment tôt par manque de clients et la plage est fréquentée uniquement par les locaux et leurs petits chiens... 
Les fins de semaines par contre, c'est tout l'inverse: comme à Séville, les gens se mettent sur leur 36 et envahissent les bars et la place centrale. Et quand il y a un match de soccer important, impossible de trouver un resto tranquille qui ne présente pas le match sur une grosse tv... 
À notre dernière soirée à Castro, on a finalement mis de côté le rêve de trouver un bon resto tranquille nous avons préféré se faire une bonne bouffe à la maison, dans le calme!





2014-04-03

Escale à Salamanca

 L'après-Séville ouvrait la porte à une foule d'options de destinations.
 Les images de la côte Atlantique nord, du pays Basque et de Cantabria, nous attiraient suffisamment pour décider de se louer une voiture et partir y passer une dizaine de jours, traversant ainsi l'Espagne du nord au sud. 
 Nous avions peu de temps pour nous arrêter en chemin puisque le logement de Castro Urdiales, dans Cantabria, nous attendait pour le lendemain soir, mais nous avons quand même pris le temps de faire escale à Salamanca pour la nuit.
  Plusieurs monuments et institutions d'importance, dont la plus ancienne université d'Europe (fondée en 1134), sont faits de pierres de couleur orangée qui donnent à Salamanca le surnom de "La Dorada" (The Golden city)... Le vieux quartier, spécialement la nuit par temps pluvieux, donne l'impression d'être figée dans le Moyen-Âge.








On poursuit notre route vers le nord, le lendemain matin, traversant les immenses plaines de la région Castile y Leon... absence d'horizon qui me donne le goût de marcher! Justement, on y croise la portion espagnole du sentier de Compostelle...